Municipales 2014 à Angers, c’est vraiment parti !

Attention cela ne rigole plus, à 5 mois des prochaines élections municipales d’Angers, les clans des différents partis et des différents bords de l’échiquier politique peuvent enfin se lancer dans la campagne de 2014. Au programme, belles paroles, hypocrisie et bataille d’égo, voici ce qui nous attend pour l’élection municipale à Angers…Eclairage sur les différentes forces en place !

 

Le PS et l’UMP souhaite viser large dès le début !

Si vous n’avez pas suivi les divers feuilletons politique de la ville ces dernières semaines, en voici un rapide récapitulatif :

Le PS de Béatse veut des amis sur sa liste de départ

Avec seulement 50,6% des voix lors des dernières élections municipales, le PS angevin souhaite voir ses forces vivent directement attaquer le terrain lors du premier tour face à une droite décomplexé autour de Christophe Béchu, seul leader de la droite angevine aujourd’hui.

C’est pourquoi nous avons appris que le groupe Vert d’Angers se ralliait directement derrière Frédéric Béaste, Maire sortant PS. C’est donc une liste bi-parti qui s’annonce mais surtout un aveux de faiblesse pour le parti EELV qui en se ralliant dès le départ dans les rangs du PS se bloque toute forme de pression arrivée à la fin du premier tour.

Mais rassurons nous car cette mendicité de la part des « petits » parti ne concerne pas que la sensibilité de gauche, à droite aussi on façonne la riposte dès la racine.

 

L’UMP aura l’aide du Modem 49

Très vite réduit à peau de chagrin au sein de la minorité actuel, le groupe Modem, très peu actif en Anjou a également décider de s’écraser de se rallier aux côtés cette fois du taulier de la droite angevine, Christophe Béchu.

Même si des négociations devraient prendre forme d’un côté comme de l’autre notamment dans la constitution des listes présentées aux municipales en mars prochain, le Modem montre tout comme EELV que la parti est plutôt binaire sur la ville d’Angers, dans une veine très fortement ancrée UMP PS. A côté de ça, des listes des autres parti se forment pour tenter d’exister au moment du scrutin.

 

Le FN aura Gaétan Dirand à la tête de sa liste

Comme d’habitude dans le parti frontiste, les choses se sont clairement, de façon monarchique et le candidat du parti d’extrême droite est déjà connu depuis le 20 mars dernier, nous en avions parlé ici. Si le FN49 ne récolte que rarement la moyenne nationale en terme de votes, il pourrait cette année jouer les troubles fêtes au vu de la montée du parti dans le tout le pays et le raz le bol généralisé de la gouvernance actuelle.

Comme nous pouvons le savoir depuis plusieurs dizaines d’années maintenant, la popularité d’un gouvernement et d’un président se juge aux scrutins en cours de mandat, les municipales de 2014 sont le premier rendez-vous post-élection présidentielle (et législatives)  et montreront le visage qu’on les français aujourd’hui.

Toutefois, une poussée réelle du FN à Angers est peu probable, notamment au vu des différentes actions menées ces derniers temps, entre le soutien aux propos homophobes du gérant d’un restaurant Subway et l’invitation dans une manif’ de soutien aux sans papiers, les militants frontistes du Maine et Loire montre bel et bien le visage que le parti tente de voir partir, celui de l’homophobie et du rejet d’autrui.

Rotureau dans une liste divers gauche et des citoyens dans une liste verte

Parmi les outsiders de cette élection municipale angevine, nous retrouvons également une liste emmenée par Jean Luc Rotureau pour la divers gauche, qui devrait mettre à mal la liste du PS et faire perdre la gauche en mars prochain (nous vous en reparlerons en temps voulut).

De l’autre côté, une liste citoyenne tente de faire son trou, il s’agit de Angers vivre mieux Naturellement, une liste de sensibilité de gauche avec un programme proche des angevins…

Vous l’aurez compris, cette campagne municipale de 2014 aura encore son flot de feuilleton plus insolite certainement les uns qu les autres. Nous vous ferons part de toutes les vagues qui pourront être crées afin d’y voir plus claire pour ce scrutin angevin.

élection muncipales angers

About evenstood

Nicolas Robineau de son vrai nom, evenstood est le cofondateur du site d’actualité Angers Cherchenet. Angevin pur souche, il s’intéresse particulièrement au sport, et donc aux Ducs ainsi qu’au SCO d’Angers, mais également à la politique. Bon vivant, il prendra aussi plaisir à vous faire découvrir, ou redécouvrir, des hauts lieux culinaires de la ville. C’est donc dans ces divers sujets que vous le retrouverez au fil de vos lectures.

Pas encore d'avis.

Donnez-nous votre avis !

N'oubliez-pas de donner une note !

1 Etoile2 Etoile3 Etoile4 Etoile5 Etoile (Pas encore de votes)
Loading...

CommentLuv badge

Top