finale de ligue magnus entre les Ducs d'angers et Rouen

Les Ducs d’Angers échouent dans les prolongations, Rouen sacré champion de France

Hier se tenait le 7e match dans l’une des finales des playoffs des plus relevés. Après avoir fait 6 manches pour se retrouver à 3-3, les Ducs d’Angers devaient impérativement s’imposer face aux dragons de Rouen, tenant du titre de champion de France depuis 2010.

La tâche s’avérait délicate, mais les Ducs d’Angers avaient la chance de pouvoir jouer à domicile dans une patinoire du Haras qui avait affiché complet en l’espace de quelques heures après la victoire de Rouen dans le match 6.

Les dés étaient jetés et les protagonistes sur la glace étaient prêts pour mettre une ambiance de feu !

match 7 des Ducs d'angers contre Rouen

Le premier tiers temps dominé par Rouen

Dès l’entame du match, on sent que les dragons de Rouen ne sont pas là pour faire de la figuration et se sont d’ailleurs eux qui vous ouvrir la marque dès la 12e minute par Jonathan Janil, qui aura été certainement le bourreau des Ducs d’Angers lors du match d’hier soir.

Dès lors, la machine angevine va se mettre en marche et une seconde supériorité numérique va permettre aux hockeyeurs angevins d’égaliser par Marc Belanger à la 17e minute. Le match est véritablement lancé et la finale de la finale peut commencer à s’emballer.

Dès la récupération de leur joueur, Rouen va allez au pressing et réussir à trouver la faille pour la seconde fois, un doublé de Janil qui fait mal à la patinoire du Haras, abasourdi du score à la fin du premier tiers temps, 1-2 pour les dragons.

Fin du deuxième tiers temps, Rouen déjà champion de France dans la patinoire !

La pause est terminée et il faut reprendre le contrôle du match pour les Angevins et ce deuxième tiers temps commence plutôt bien puisque dès la 4e minute ils se retrouvent en supériorité numérique.

Mais rien y fait, les deux minutes ne suffisent pas pour que les Ducs d’Angers réduisent le score, c’est alors qu’une nouvelle pénalité est sifflée en faveur des Angevins, qui ne trouvera pas plus de succès dans les cages rouennaises.

La patinoire commence à ce moment-là à se demander si les Ducs ont la capacité d’aller chercher le titre et sur la seule supériorité numérique rouennaise, Thinel sortie sur pénalité en début de deuxième tiers temps se voit ouvrir le chemin des buts et trompe Florian Hardy.

3-1 en faveur des visiteurs, la tâche s’annonce de plus en plus difficile pour des Ducs d’Angers qui peinent à aller vers l’avant. Une dernière pénalité leur permettra de mettre un nouveau coup de pression sur les buts des dragons, mais une nouvelle fois sans succès, le 2nd tiers se termine et les chances de voir Angers revenir se font de plus en plus minces.

Final de rêve dans une patinoire en folie !

Le 3e tiers temps pouvait alors commencer, mais le pressing des Angevins ne suffisait pas pour faire plier le portier de Rouen qui gardait sa cage inviolée depuis l’égalisation. La frustration va même gagner la patinoire à la 11e minute de jeu lorsque Belanger va écoper d’une pénalité qui va radicalement glacer le sang des spectateurs venus en nombre.

Mais les Ducs ne comptent pas se laisser faire et pensent encore à leur défaite à Meribel alors qu’ils menaient 3 buts à 1.

C’est alors que s’entament 5 minutes de folie avec la réduction du score à la 16e minute pour Angers qui voit ses rêves de champion de France revenir au galop. C’est finalement sur l’ultime action du match que les Ducs d’Angers vont trouver les ressources pour égaliser à 3 secondes de la fin du temps réglementaire.

Une pénalité qui va tout gâcher !

Dans la patinoire, c’est l’euphorie, jamais à 5 minutes du terme de la rencontre nous n’aurions cru capable les Ducs de revenir dans la partie. Pourtant, ils sont là et bien présents pour la mort subite qui arrive à grands pas.

Le coup de sifflet retentit et la pression était à son comble au Haras pour peut-être voir les Ducs d’Angers repartir avec leur premier titre de champion de France et surtout enfin une finale remportée dans cette année où tout semblait leur sourire.

Mais dès la 17e seconde de jeu, patatras, une pénalité condamne les chances de voir les Ducs monter plus haut. Il ne faudrait qu’une minute aux dragons de Rouen pour faire tomber la sentence qui est terrible pour les hockeyeurs angevins…Rouen devient une nouvelle fois championne de France et remporte la Coupe Magnus pour la 4e fois consécutivement.

Une déception qui nous fait terminer cet article par la la maxime qui semble se confirmer aujourd’hui pour les Ducs d’Angers, jamais 2 défaites en finale sans 3…

finale de ligue magnus entre les Ducs d'angers et Rouen

About evenstood

Nicolas Robineau de son vrai nom, evenstood est le cofondateur du site d’actualité Angers Cherchenet. Angevin pur souche, il s’intéresse particulièrement au sport, et donc aux Ducs ainsi qu’au SCO d’Angers, mais également à la politique. Bon vivant, il prendra aussi plaisir à vous faire découvrir, ou redécouvrir, des hauts lieux culinaires de la ville. C’est donc dans ces divers sujets que vous le retrouverez au fil de vos lectures.

Pas encore d'avis.

Donnez-nous votre avis !

N'oubliez-pas de donner une note !

1 Etoile2 Etoile3 Etoile4 Etoile5 Etoile (1 votes, noté: 4,00 sur 5)
Loading...

CommentLuv badge

Top