La série dont se serait inspiré le "futur tueur" présumé

Affaire Dexter à Angers : quand la réalité dépasse la fiction

Jeudi dernier, un fait divers des plus étranges s’est déroulé à Angers. Un homme vêtu d’une combinaison blanche, de gants, et muni d’un bâton est soupçonné d’avoir voulu tuer un Angevin à la manière du célèbre tueur de la série « Dexter ».

Une préparation méthodique et soignée

Dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, la police a été alertée à Angers par un témoin ayant vu un homme en combinaison blanche, cagoulé, et bâton à la main, déambuler dans son hall d’immeuble. Une équipe de la brigade anticriminalité est ensuite rapidement arrivée sur les lieux pour interpeller l’individu et fouiller l’appartement de sa victime supposée, vide de tout occupant. La police a cependant fait une découverte pour le moins surprenante, celle d’une voiture dont le coffre était tapissé d’une bâche en plastique, et contenait des bidons de produits chimiques, dont de l’acide sulfurique.

Le ministère de l’Intérieur a indiqué que « Les premières constatations laissent présumer dans un premier temps que l’homme, venu de région parisienne pour régler une dette de stupéfiant, avait l’intention de tuer un homme et de transporter le corps pour le faire disparaître à l’aide de produits chimiques ». Les motivations supposées de cet homme semblent cependant diverses, puisque la victime présumée aurait également été l’amant de sa concubine, et une des raisons pour laquelle cet homme, décrit comme quelqu’un de calme par son entourage et n’ayant jamais eu affaire avec la police, aurait parcouru d’une traite la route entre Paris et Angers. La combinaison blanche, les gants, ainsi que les produits chimiques et la bâche pour éviter les éclaboussures de sang pourraient cependant peser lourd dans la balance au moment du jugement, si le suspect est reconnu coupable de tentative d’assassinat.

Dexter, la série dont se serrent inspiré cet homme pour préparer son crime.

Dexter, la série dont se serait inspiré cet homme pour préparer son crime.

La police tweet sur l’affaire

Minutieusement préparé, le crime aurait donc pu être parfait, mais la police est arrivée à temps. Cependant, elle s’est ensuite empressée de communiquer sur l’affaire via Twitter, alors même que l’enquête de voisinage n’avait pas encore été réalisée (voir image en fin d’article). Le tweet en question fut envoyé via le compte de la Police nationale, accompagné d’une photo du célèbre tueur en série Dexter et d’un lien vers le site du ministère de l’Intérieur mentionnant également l’affaire. Toutefois, cette communication sur l’affaire étant intervenue beaucoup trop tôt dans la procédure, et ayant suscité un grand intérêt dans les médias français, le communiqué fut retiré rapidement du site du ministère de l’Intérieur. Un buzz médiatique dont se serait bien passé le Parquet d’Angers, plus habitué à la discrétion de la police qu’a une communication tonitruante.

Concernant la suite de l’affaire cependant, le prévenu a été placé en examen vendredi soir pour tentative d’assassinat et risque d’être écroué rapidement. À défaut d’avoir fait couler du sang donc, cette affaire aura fait couler beaucoup d’encre.

Le fameux "tweet" posté par le compte de la police nationale avant d'être retiré.

Le fameux « tweet » posté par le compte de la police nationale avant d’être retiré.

About Anne Mellier

Actuellement étudiante à l’Université d’Angers à la Faculté de Droit, je me destine aux études de journalisme après l’obtention de mon diplôme. Passionnée par notre belle ville d'Angers par ailleurs, je mets ma plume au service du site Angers Cherchenet depuis maintenant plus d'un an. Habitante de la ville depuis 8 ans, c’est avec une grande implication que je rédige des actualités et des guides sur des sujets qui me sont chers. N’hésitez pas à me contacter via mon compte Google+ !

Pas encore d'avis.

Donnez-nous votre avis !

N'oubliez-pas de donner une note !

1 Etoile2 Etoile3 Etoile4 Etoile5 Etoile (1 votes, noté: 4,00 sur 5)
Loading...

CommentLuv badge

Top