Christophe Béchu élu maire d'Angers

Le conseil municipal a voté, Christophe Béchu devient officiellement Maire d’Angers

Comme une bonne partie de la France, la ville d’Angers n’a pas pu résister longtemps à la vague bleue tant attendu par son candidat Christophe Béchu. Alors que le premier tour de cette élection muncipales avait placé le challenger UMP à 36%, le second tour a confirmé la tendance et offert à Béchu une large victoire avec plus de 54% des voix, contre un maire sortant Frédéric Béatse qui n’a plus que constater la déroute… 54,36% des voix, c’est certainement ce que retiendra le maire élu Christophe Béchu de cette soirée électorale du 30 mars 2014. Vers 20h30 hier soir, les premières estimations ne mentaient pas et titrait un changement de Maire, une histoire qui se termine et une aventure du bastion de gauche qui s’évapore, 37 ans, déjà. Dans une lutte sans merci jusqu’au dernier jour, le manque de soutien de Jean-Luc Rotureau à l’égard de son confrère Béatse a probablement fait plonger la ville à droite.

résultats second tour municipales d'Angers

Résultats définitifs du second tour de l’élection municipales à Angers. Source : FrancetvInfo.fr

Le Conseil Municipal a voté, Christophe Béchu officiellement maire d’Angers depuis 17h30

Si l’élection pour les municipales d’Angers se sont terminés dimanche dernier, se ne sont pas les angevins qui élisent à proprement parler le maire mais bien les différents conseillers municipaux qui ont été élus parmi les listes des candidats Christophe Béchu et Frédéric Béatse.

A  l’issu de ce vote qui ne comportait qu’un seul candidat, Mr Béchu, le nouveau maire prend officiellement ses fonctions à compter de ce vendredi 4 avril 2014 pour une durée de mandat de 6 ans.

Nous vous l’avions annoncé, la gauche avait déjà perdue la ville

Cette élection du candidat de droite n’est pas une réelle surprise puisque dans les couloirs de la rédaction de Cherchenet, nous vous avions déjà mis au parfum il y a de ça plusieurs mois, après la division de la gauche locale (Cf. La gauche à déjà perdue Angers). Déjà qu’en 2008, la réélection du maire sortant Jean-Claude Antonini (PS) n’avait pas fait l’hunanimité (50,60% des voix), la division entre Frédéric Béatse, poulain du maire sortant et Jean-Luc Rotureau (DVG) n’avait rien pour emmener la gauche sur le trône de la Mairie un mandat de plus. Et cela c’est confirmé à l’issu du premier tour avec un énorme score pour le dissident de gauche et ses 16%, qui faisait clairement pression autour du candidat PS Frédéric Béatse pour le second tour. Dès l’entame de la semaine dernière et avant le rush finale vers le 2nd tour, Jean-Luc Rotureau avait annoncé ne pas maintenir sa liste pour faire profiter de son électorat au maire sortant, sans toutefois se prononcer pour l’un ou l’autre des candidats. Et c’est ici que le bas blesse, sans dire clairement qu’il appelait à voter pour le candidat socialiste, Jean-Luc Rotureau à laisser ouvert une porte qu’il s’est empresser de prendre après le débat d’entre deux tours de mercredi, en critiquant ouvertement la lettre destinée aux abstentionnistes envoyés par les équipes d’Aimer Angers à l’encontre de la liste Angers Pour Vous de Christophe Béchu. La scission était clairement consumer et c’est ici la goutte d’eau qui a fait déborder le vase des électeurs de Jean-Luc Rotureau qui ont clairement été du côté du vote blanc.

Victoire de l’abstention mais surtout du vote blanc à Angers

Pour ce deuxième tour des élections municipales, Angers n’échappe pas à la vague d’abstentionnistes et ne récolte que 61,3% de votant, soit une abstention qui se monte à 38,7%.  Sur 88’100 inscrits, se sont plus de 34’000 personnes qui ne se sont pas déplacés hier pour aller dans les urnes, départager l’un ou l’autre des candidats. 34’000 personnes, c’est plus que le nombre exprimés de voix ayant élu Christophe Béchu qui malgré 54,36% des voix, n’a obtenu que 27’000 suffrages…Si la victoire devrait trouver un camp, c’est bien celui de l’abstention qui serait le grand vainqueur. Mais comme à la rédaction Cherchenet, nous refusons le côté binaire d’une élection, nous retiendrons surtout la poussée du vote blanc entre les deux tours, passant de 2,2% à près de 5%, avec un écart positif de 1500 voix, portant le nombre de votant blanc à près de 2700 suffrages. Si l’on tient compte de ces électeurs venus se déplacer pour indiqué qu’il n’était pas en accord avec le deux programmes qui étaient présentés, Christophe Béchu ne passe qu’avec 51,6% des voix, c’est ici le véritable résultat définitif de ce second tour de l’élection municipales angevine.

La tendance bleue a gagné beaucoup de municipalité de l’agglomération ainsi que la région

En plus d’Angers, se sont une multitude de villes de l’agglo qui ont également effectué un virage à droite lors de ces élections 2014. C’est ainsi que la ville de Murs-Érigné passe à  droite grâce à une triangulaire qui avait fait rester en lice deux listes divers gauche. Damien Coiffard sur la liste Divers Droite c’est emparé de la victoire avec 47% des suffrages, devant la première liste de gauche à 37% puis 16%. A la Meignanne même configuration avec l’élection du candidat Divers Droite à la suite d’une triangulaire qui opposait deux listes de gauche A Montreuil-Juigné, la liste divers droite l’emporte également avec 55% des voix, devant la liste socialiste de Bernard Witasse, tout comme à Saint Barthélemy d’Anjou. Enfin, c’est la ville de Bouchemaine qui à vu bleu hier soir avec l’élection de la candidate Divers Droite pour quelques 36 voix… La tendance dans le reste de la région est similaire avec des mairies ancrées à gauche qui sont tombés. C’est le cas pour la mairie de Laval qui passe à droite avec 51,36% des voix, mais dans le cadre d’une triangulaire. Même punition pour la préfecture de Vendée, La Roche sur Yon qui passe à droite avec un peu moins de 54% des voix.

carte des villes à droite dans le Maine et Loire

Les autres villes aux abords d’Angers qui virent à droite.

Première parole du nouveau maire élu Christophe Béchu hier soir

Rendons à la démocratie ce qui lui appartient, à l’issue de sa victoire hier à la mairie d’Angers, Christophe Béchu à fait sa première réaction devant la presse, voici la vidéo ci-dessous :

About evenstood

Nicolas Robineau de son vrai nom, evenstood est le cofondateur du site d’actualité Angers Cherchenet. Angevin pur souche, il s’intéresse particulièrement au sport, et donc aux Ducs ainsi qu’au SCO d’Angers, mais également à la politique. Bon vivant, il prendra aussi plaisir à vous faire découvrir, ou redécouvrir, des hauts lieux culinaires de la ville. C’est donc dans ces divers sujets que vous le retrouverez au fil de vos lectures.

Pas encore d'avis.

Donnez-nous votre avis !

N'oubliez-pas de donner une note !

1 Etoile2 Etoile3 Etoile4 Etoile5 Etoile (Pas encore de votes)
Loading...

CommentLuv badge

Top